Plus haut, plus loin

La flèche file, direction les étoiles,
parfum d’ailleurs, volonté de réussir,
ma vie, mes rêves, tout est à bâtir,
avec toi, avec toi que j’imagine,
j’ai de moins en moins peur de la mort,
mais la souffrance est rude parfois,
le désert est à traverser, pour réussir,
ma volonté est forte, ne jamais
abandonner, avancer, toujours plus fort,
le flèche file, et j’envoie des ondes
dans l’Univers, des prières, si puissantes,
je fais briller mon espérance, et j’aime,
j’aime t’imaginer, j’aime, de plus en plus,
ma voix, j’en suis fier, elle m’indique
la direction, j’avance, vers les étoiles.

Publicité

Où es-tu ?

Je te cherche, parmi les ombres,
où es-tu ?, existes-tu ?, je ris, je pleure,
je peine à vivre, à écrire ce que je suis,
où es-tu, enfin ?, vais-je mourir
sans jamais n’avoir réussi ?, parfois,
j’ai l’impression que tout me condamne,
j’avance, lumineux, et reçois les ténèbres
toujours plus forts, pourquoi ?,
pourquoi galérer plus fort ?, après
la mort, les Enfers, l’hôpital, la drogue,
la violence psychologique, le RSA,
l’absence de logement, après la folie,
je continue d’espérer, mais les coups
sont rudes, je n’ai plus la force,
ni la patience, et pourtant, j’avance,
combien de temps encore, combien
de temps ?, j’espère !, où es-tu ?

Nouvelle vie

Le Royaume est en marche,
de la vie, de la magie, du rêve,
de la lumière, tout recommence,
les énergies s’activent, je vis,
je continue, j’avance, vers toi,
tu me rejoins, je le sais, notre route
et grande, nous sommes déterminés,
notre amour est puissant, tout
est à construire, j’ai effacé le malheur,
je pardonne mes peines, je grandis,
évolue, sans cesse, vers toi, vers moi,
vers ce ‘nous’ qui bâtit des Empires,
aujourd’hui, ma puissance est grande,
j’irai au bout, la vie coule à nouveau,
plus forte, et nos âmes s’appellent,
et courent vers demain.

Bientôt l’éclosion

Brûlé, devenir cendres, purifié,
mort à soi-même, pour renaître,
traverser les Enfers, attiré par
la Lumière, qui brille, à l’horizon,
la Lumière de la vraie vie, des rêves,
phase de gestation, régénération,
puis savoir que la Vie est là,
toute proche, après avoir connu
la stagnation nécessaire,
se préparer à l’accouchement,
pour enfin commencer
un nouveau cycle, nouveau départ,
après la transformation, la phase
de commencement, pour bientôt, enfin.

Conception

S’accrocher, coûte que coûte,
noyer ses larmes dans un océan
de joie, murmurer nos rêves
aux oreilles des étoiles,
espérer, très fort, malgré l’oubli,
guérir de l’illusion, le cœur
en diamant vert, et avancer
sur la route des choix, peu à peu,
pas à pas, affronter la mort,
celle qui nous veut vivants,
parce qu’au fond, nous sommes
lumières incarnées dans la chair.

Effervescence

T’as éclaté, comme une bulle
de savon, éclaté, paf, et nous,
nous n’avons rien vu venir,
un vrai feu d’artifice, encore
plus de lumière que toutes les étoiles
réunies, t’as éclaté, parce que t’étais
allé au bout de tes idées,
et t’as partagé ton trésor avec
le monde entier, mais avant,
t’as survolé des monuments,
des montagnes, t’as côtoyé la lune,
t’as réalisé tes rêves, et puis,
t’as partagé tes connaissances,
paf, et tu nous en as mis plein les yeux.

Profondeurs

J’ai touché le fond, un jour,
sous les émotions, le vide,
la mort, celle qui s’accroche à la vie,
j’ai communiqué avec,
je l’ai entendu me parler,
il n’y avait plus rien, plus d’espérance,
j’ai fusionné avec elle,
je l’ai observée, elle est entrée en moi,
ce jour-là, j’ai compris
la puissance de la vie,
qui naît de rien, des profondeurs,
qui nous maintient debout,
ce jour-là, j’ai compris que
mon existence est un trésor,
et que je veux m’accrocher très fort
à mes rêves.

Continuer d’y croire

Trop, ou trop peu,
ça déborde, dans mon cœur,
j’essaye, toujours plus fort,
d’avancer dans la Lumière,
parfois c’est dur,
j’en ramasse, des gamelles,
j’encaisse les coups,
pourtant je continue de rêver,
toujours plus fort,
je l’imagine, elle, connectée à mon âme,
ça m’aide à tenir,
et ces jours-ci, je pleure, souvent,
vide, tout est à combler,
heureusement, mon espérance
est tenace.

D’où je viens

Cogné, frappé, taillé par la vie,
la mèche dans le nez, j’inspirais,
cocaïne, bouffée de fausses étoiles,
projeté en arrière, au vent, fracassé,
respiration, apaisement, méditation,
l’attachement à l’amour, puis rupture,
folie, hôpital psychiatrique,
la mort fasse à moi, la mort en moi,
je sombrais, nuit noire de mon âme,
des cris, ça cognait, hurlait,
poignée de porte qui bouge, « laissez-moi
sortir ! », des corps sans vie, et moi,
et moi, qui n’a jamais compris pourquoi,
j’ai toujours voulu vivre, je veux vivre,
c’est plus fort que moi !, j’ai des rêves,
de l’ambition, des espérances magiques,
je veux vivre, et dépasser tout ça,
et enfin dire que je sais d’où je viens,
mais que c’est derrière moi, enfin.

Papa

Papa, c’est toi ?, je te demande
des mots, une impression, j’ai mal,
besoin de sécurité, d’être respecté,
enfin, d’être reconnu, mon parcours,
papa, c’est bien toi ?, je te cherche
au fond de moi, j’ai traversé l’asile,
j’ai vu des fous, des gens qui bavent,
des zombies, j’ai vu la mort en face,
j’ai vu la paix, celle qui ne vit plus,
j’ai connu les Enfers, papa, écoute,
je veux briller, briller, t’entends ?,
j’ai besoin qu’on m’aime, et j’ai aussi
besoin d’aimer, j’ai croqué dans
la pomme, je suis mort, papa, mort,
et maintenant, je revis, aide-moi,
j’ai besoin d’aide, c’est plus fort que moi.